lundi 22 juin 2015

Les Bleues iront à Rio !

(Photo : Isabelle Picarel / FFR)
Elles l'ont fait ! Malgré une très grosse épée de Damoclès au dessus de leurs têtes, les Bleues du sept ont réussi à glaner leur ticket pour les Jeux Olympiques. Exit les Russes qui terminent troisièmes, à deux longueurs des Tricolores. Une récompense bien méritée pour ces pionnières du rugby féminin français.

Un premier objectif atteint

 

Ces filles-là viennent d'arracher une qualification dans la plus belle compétition sportive du monde, de quoi donner des sacrés frissons et cela explique pourquoi je parlait juste avant de "pionnières" du rugby féminin. Tout simplement, parce que ce sont les toutes premières femmes qui pratiquent le rugby sous contrat en France. Un statut semi-professionnelle qui tient à cœur des joueuses tricolores y compris du quinze depuis maintenant quelques années et qui se concrétise pour quelques heureuses élues. Cette qualification n'est pas le simple aboutissement d'une saison de labeur et de sacrifices, c'est aussi un signe d'espoir pour de nombreuses joueuses de vivre un jour de leur passion.

"Le rugby à sept est le rugby des filles", disait Sandrine Agricole, l'une des joueuses les plus capées du rugby féminin dans l'Hexagone, une grande dame du rugby des filles. Cette qualification pour Rio 2016 en est la parfaite illustration. Je n'oserais pas m'avancer et dire que c'est une première marche de franchie vers des réformes du rugby féminin dans notre beau pays, mais je l'espère fortement. Bravo les Bleues !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.