vendredi 22 mai 2015

L'heure du dénouement

(Photo : Icon Sport)

C'est l'heure du dénouement en Top 14 . Une journée décisive pour le maintien ou la qualification en phases finales des clubs français. Sans oublier, la grande finale de Pro D2 qui décidera qui rejoindra l’Élite avec Pau.


Mont-de-Marsan – Agen

Pour une place en Top 14.

Cette finale de Pro D2 est très ouverte. Si Agen a de grosses garanties dans le secteur offensif, Mont-de-Marsan a prouvé sa grande solidité défensive toute la saison et surtout en demi-finale contre Albi. En conquête, que le meilleur gagne. Vous l'aurez compris, ce dimanche à Ernest-Wallon, la dernière place libre pour accéder au Top 14 se jouera sur des touts petits détails.


Toulouse – Bordeaux-Bègles

Pour rester dans les six premiers.

Pour le Stade Toulousain, il n'y a pas le feu au lac car le club est sûr de disputer les Barrages. Les hommes de Guy Novès peuvent espérer une qualification directe en demi-finale en cas de victoire bonifiée et de défaite sans bonus de Clermont et Toulon. Cela risque donc d'être très dur. Par contre, Bordeaux-Bègles doit impérativement gagner pour espérer rester dans les quatre barragistes et éviter la remontée du Racing et de Montpellier.


Toulon - Oyonnax

De nombreux leviers de motivation pour les deux formations.

Attention, il risque d'y avoir beaucoup d'émotion pour cette rencontre à guichet fermés dans l'antre de Mayol. Déjà, les Toulonnais doivent consolider leur première place tandis qu'Oyonnax doit gagner pour rester barragiste, ou espérer un faux pas du Racing ou de l'UBB. Un match particulier puisque ce sera la dernière au RCT pour Carl Hayman, Bakkies Botha et Ali Williams, mais aussi le possible dernier match de Christophe Urios à la tête des Oyomen.


Montpellier - Clermont

Grimper au classement et garder sa place.

L'ASM disputera les phases finales, mais les demi-finales peuvent s'éloigner en cas de défaite car le Stade Français est seulement à un point derrière. Pour Montpellier, il n'y a pas de calcul, la seule chance d'espérer une place de barragiste est de gagner avec le bonus offensif et d'espérer un échec sans bonus du Racing Metro 92 et de Bordeaux-Bègles. Un objectif très compliqué à atteindre.

Lyon - Grenoble

Finir en beauté.

Lyon est relégué en Pro D2 et n'a donc plus d'objectif comptable. Par contre, les hommes de Lionel Nallet voudront bien terminer pour cette dernière au Matmut Stadium de Olivier Azam et surtout de Lionel Nallet qui va prendre sa retraite sportive. Le FCG est bien plus en danger car en cas de défaite et de victoire bonifiée de Brive et Bayonne, il serait relégué à l'échelon inférieur. Le FCG va à Lyon pour sauver sa peau.



Bayonne – La Rochelle

Attention, risque d'orgie de jeu.

Un duel très attendu au Pays Basque. Déjà parce qu'il est décisif pour Bayonne, une défaite condamnerait le club à rejoindre son voisin biarrot en Pro D2, mais aussi car il survient après les deux semaines de trouble à propos de la fusion finalement avortée. Après un retour au calme, les Bayonnais espèrent s'unir derrière leur équipe pour rester en Top 14. Pour La Rochelle, l'objectif maintien est déjà atteint, ce déplacement sera donc l'occasion de finir en beauté cette belle saison rochelaise. Il n'y a aucun doute, il y aura énormément de rythme dans cette rencontre.


Racing Metro 92 - Castres

Le destin de toute une saison en un match.

On pensait cette affiche cruciale pour le CO, finalement, c'est le Racing qui est contraint à un résultat. Toujours englués dans leur syndrome post-quart de finale perdu en Champions Cup, les Franciliens ne sont pas barragistes, pour cela il faudra gagner et si possible avec le bonus offensif. Une guerre des nerfs face à l'ancien club de Laurent Travers et Laurent Labit.


Brive - Stade Français

Pour un maintien ou une demi-finale.

Les Brivistes sont au bord du gouffre. Une victoire si possible bonifiée et il seraient assurés de disputer le Top 14 l'année prochaine, mais une défaite les condamnerait à espérer un revers de Bayonne. Le Stade Français aussi doit gagner pour essayer d'accrocher une place dans le duo de tête synonyme d'accession directe en demi-finale. 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.