mardi 14 avril 2015

L'USO a encore frappé !


(Photo : Icon Sport)

« Si les mecs ne veulent pas y aller, nous on va y aller ». L’entraîneur d’Oyonnax n’a pas fait dans la fine bouche après la victoire de ses joueurs sur la pelouse de Clermont. Pas d’ironie, ni de chambrage de mauvais goût, Christophe Urios, le dit très simplement, Oyonnax est maintenu et n’a plus rien à perdre. Alors pourquoi ne pas tenter d’arracher une place de barragistes ? Franchement, vu les piètres performances toulousaines – sans parler de leur état d’esprit - et le réveil tardif des Montpelliérains, un outsider de la trempe d’Oyonnax serait une belle surprise dans les six qualifiés. Mieux, ce serait encore une preuve que ce Top 14 est totalement fou cette saison !


Pas de stars, mais une bande de potes


Soyons clair, l’intersaison à Oyonnax ne fait pas rêver comparé à des leaders comme Toulon ou Clermont, mais aussi à Bayonne, Castres, Lyon et La Rochelle qui pourtant luttent pour le maintien. Non, Oyonnax c’est une petite bourgade nichée entre deux autres gros du rugby, le CSBJ et le LOU. Mais c’est peut-être aussi ce qui fait la force de la bande à Urios. Une solidarité, une humilité, bref, un état d’esprit à toute épreuve. Les joueurs sont libérés, ils tentent, jouent crânement leur chance, sans se poser de question. «C’est des potes les mecs, il y a une amitié sincère et forte dans ce groupe » ajoutait Urios après la victoire au Michelin. Leur fin de saison ? Ce n’est que bonus, que du plaisir pour ces derniers instants avec leur entraîneur en partance pour Castres.

Il n’y a rien à redire, j’appréciais déjà l’homme et son discours. Mais une nouvelle fois, Christophe Urios démontre avec ce parcours oyonnaxien que le rugby est toujours une histoire de mental et de collectif. Une leçon pour ce Top 14 qui se mondialise et ne laisse – presque – plus de place aux « petits » clubs. Enfin, tout ça, c’est sur le papier, à l’image de l’USO, la vérité s’écrit toujours sur le terrain.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.