lundi 20 avril 2015

Champions Cup - Une finale 100% française en terre anglaise

(Photo : Icon Sport)


Il y a tout de même quelque chose de jouissif à savoir que la finale de Champions Cup opposera deux clubs français dans l'antre londonienne de Twickenham. Cette fois-ci, il n'y a plus de doute, le Top 14 a prouvé qu'il était le meilleur championnat européen si ce n'est pas du monde... Sans grandes envolées, Clermont et Toulon ont réussi à s'imposer face à deux monstres du rugby d'Outre-Manche. Deux guerres des nerfs qu'il fallait remporter pour le prestige du rugby français mais aussi pour récompenser ces deux clubs qui dominent l'Europe depuis déjà quelques années.


Deux groupes très soudées

 

Franck Azéma n'a pas réussi à cacher la petite larme qui perlait sous ses yeux samedi après-midi après la victoire des siens. L'aboutissement d'une saison loin d'être simple après le départ de Vern Cotter et l'arrivée de Jono Gibbes. Mais le groupe clermontois a prouvé sa solidité collective et son envie de gagner un titre européen. Certains auvergnats disputent leurs dernières campagnes européennes à l'image de Julien Bonnaire, Julien Pierre, Aurélien Rougerie mais aussi Brock James et Jamie Cudmore. Raison de plus pour aller au bout. À Toulon, l'envie de réaliser un triplé historique surtout s'il est allié à un Brennus est certainement le liant de tout. Après, on ne peut pas nier la qualité de cet effectif varois et de son staff. Que l'on aime ou non les sorties médiatiques de Mourad Boudjellal, Toulon est sur le toit de l'Europe depuis deux ans et peut-être trois. 

Enfin, que l'on soit clermontois ou toulonnais, cette première finale de Champions Cup sera française et c'est la plus belle récompense pour tous les acteurs du rugby dans l'Hexagone.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.