lundi 30 mars 2015

Plus de droit à l'erreur

(Photo : Icon Sport)

Cette 21ème journée a réservé de nombreuses surprises. Castres, La Rochelle, Toulouse et le Racing Metro 92 sont allés gagner hors de leurs terres. Un réel exploit pour les deux premiers clubs cités ce qui relance de plus belle la course au maintien. Plus haut dans le classement, les lignes aussi ont bougé. À cinq journées du terme de la phase régulière du Top 14, bien malin serait celui qui pourrait donner les noms des deux relégués et des six qualifiés pour les phases finales.

Neuf clubs pour six places.

 

Si Toulon et Clermont semblent bien partis pour aller directement en demi-finale, le Stade Français et le Racing Metro 92 ne sont plus très loin derrière, deux et six points précisèment. Mais ce week-end, ce sont les poursuivants qui ont marqué les esprits. En gagnant à Marseille, le Stade Toulousain a fait un pas important vers sa qualification. Idem pour Montpellier qui n'est plus qu'à un point d'une place de barragiste. C'est Oyonnax une nouvelle fois qui s'installe à la sixième place et sont quasiment sûr de se maintenir en Top 14. Mauvaise opération par contre pour Grenoble et Bordeaux qui voient s'éloigner les places qualificatives et voient remonter La Rochelle, à cinq points seulement d'Oyonnax. À ce stade du championnat, chose complétement folle, toutes les équipes que je viens de citer peuvent potentiellement terminer dans les six premiers. 

Une lutte à cinq voir six pour le maintien

 

En bas de tableau, Castres et La Rochelle ont réussi chacun une bonne opération. Par contre, le Lou, Brive et Bayonne ont grillé un joker. Lyon semble vraiment en mauvaise posture mais Castres n'est pas à l'abri d'une désillusion. Bayonne et Brive sont au coude à coude et si Bordeaux-Bègles chute de nouveau, il pourrait également venir lutter pour son maintien. Désormais, tous ces clubs n'ont plus le droit à l'erreur s'ils veulent rester en Top 14 la saison prochaine. Mais une nouvelle fois, tout peut être bousculé puisque toutes ces équipes sont capables d'aller s'imposer n'importe où dans ce championnat. Il faudra certainement attendre l'ultime journée pour connaître les heureux qualifiés et les malheureux relégués en Pro D2.


Arnaud Rey
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.