lundi 23 février 2015

Un week-end de surprises

(Photo : Sud Ouest)

La date avait de quoi faire râler mais finalement, le spectacle livré sur les pelouses de Top 14 et de Pro D2 valait le détour. Certes, les conditions climatiques aux quatre coins de l'hexagone étaient compliquées mais cela n'a pas altéré les envies de jeu. Une bouffée d'air avant de retrouver le Tournoi des VI Nations et son lot d'interrogations sur l'avenir des Bleus. 

 

Bayonne retrouve son niveau



Quelle belle image que de voir les Bayonnais tenter et réussir à chaque initiatives. Alors que la pluie s'est invitée lors du coup d'envoi, les joueurs basques n'ont pas laissé leur volonté de jouer et surtout de combattre au vestiaire. À l'image d'un Jean Monribot plus féroce que jamais et d'une ligne de trois-quart survoltée, les hommes de Patricio Noriega et Nicolas Morlaes ont largement mérité de planter le bonus offensif à des Parisiens dépassés par le mur qu'ils avaient face à eux. Plus tôt dans la journée de samedi, un autre club aquitain venait à bout d'un leader du Top 14. Bordeaux-Bègles a réussi l'exploit de faire totalement déchanter le champion en titre toulonnais pourtant auteur d'une entame très efficace. Mais c'était sans compter sur la volonté et l'opportunisme des hommes de Raphaël Ibanez. Deux belles et grosses batailles gagnées aux tripes et au mental. Bravo Messieurs !


Massy et Bourgoin se rebiffent

 

 

En Pro D2, si Dax et Narbonne ont perdu à l'extérieur, Massy et Bourgoin ont vaillamment défendu leurs terres. Les Massicois ont réussi à retrouver le chemin de la victoire au dépend d'Aurillac après quatre défaites consécutives. C'était clairement le succès attendu par le club pour relancer la machine alors qu'ils reçoivent à trois reprises sur ce bloc de quatre matchs. Les Berjalliens, eux, ont corrigé l'USAP d'un 22 à 3 symbolique. Une victoire qui permet au CSBJ de clamer haut et fort son envie de rester en Pro D2. Mais la course à quatre pour le maintien va continuer, rien n'est encore fait surtout que Tarbes, douzième à huit points de Massy, a concédé le nul face au leader palois... 

Ça promet pour la fin des deux championnats ! 

Arnaud Rey
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.