lundi 22 décembre 2014

Le réveil montpelliérain

(Photo : Icon Sport)

Quand tout va mal, rien ne vaut un gros combat pour se retrouver collectivement. Aux oubliettes les grandes envolées, Montpellier est revenu aux sources de notre sport. Résultat : les Rouge et Noir sont tombés à l'Altrad Stadium. "Une victoire qui n'a pas de prix" a déclaré Fabien Galthié à la fin de la rencontre. Forcément, après les semaines de disettes qui s'enchaînent depuis le mois d'octobre, ce petit succès à domicile redonne des couleurs à une équipe montpelliéraine bien fade jusque là. Mais pour autant, est-ce une victoire anecdotique ou un véritable déclic des Héraultais ?


Prime à la mêlée

 

De nature optimiste, j'opte pour un véritable déclic des coéquipiers de Fulgence Ouedraogo. Pourquoi ? Tout simplement, parce qu'à mon goût, le rugby commence là, dans le combat, dans cette faculté à mettre la tête là où beaucoup ne mettraient même pas le petit orteil. Et puis, il y a aussi la conquête qui a une vrai incidence sur le moral de l'équipe. Un paquet d'avant qui perd ses touches et ses mêlées, à coup sûr, se fera bouger dans les zones de ruck. À l'inverse, quand le pack domine ces secteurs, tout va bien dans la tête et le groupe avance. À ce jeu là, Montpellier a réussi à dominer la machine toulousaine qui restait sur deux victoires de rang en Champions Cup. Prime à la mêlée parce qu'il y a eu un vrai duel samedi dans cette phase là. Les Héraultais ont tout simplement concassé Toulouse en mêlée fermée. Une prouesse grandement dû à la grande forme du trio Mas - Géli - Nariashvili. 


Il ne faut donc pas prendre à la rigolade ce succès de Montpellier. Les hommes de Fabien Galthié se sont resserrés et ont fait front pour gagner un match de rugby. Un retour aux bases qui n'a certes pas régalé les yeux mais qui au moins s'est révélé très efficace. Alors, dans un Top 14 de plus en plus fou, la victoire est belle. Une confirmation est attendue face à Castres le week-end prochain.

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.