jeudi 11 décembre 2014

Champions Cup - L'heure de la confirmation

(Photo : AFP)

Début des matchs retours de Champions Cup ce week-end. Quatre clubs français sont encore en course pour la qualification mais ces deuxièmes confrontations face aux adversaires de la précédente journée vont être très délicates.



Toulon - Leicester

Une revanche dans l’antre de Mayol et un match déjà qualificatif.

Match sous haute tension ! Le champion d’Europe vexé d’avoir perdu pour la première fois dans la compétition depuis octobre 2013 face au club anglais vainqueur chez lui mais insulté par certains de ses adversaires. Il ne fera pas bon samedi de traîner trop longtemps au sol dans le camp adverse. Après avoir grillé son joker, Toulon doit gagner pour prendre le large au classement. Mais les Tigers eux vont tenter de surfer sur la victoire à domicile pour jouer les troubles fête et venir faire un coup sur la Rade.


Racing - Ospreys

Une rencontre ouverte et dangereuse pour les Racingmen.

Le Racing aurait pu éviter ce match retour à quitte ou double. En concédant le nul chez les Ospreys, ils ont permis aux Gallois de rester dans la course. Même si la tête de la poule devrait se jouer entre les Franciliens et Northampton, les Ospreys peuvent venir gâcher la fête samedi à Colombes. Les Racingmen plus que jamais doivent confirmer cette bonne forme du moment pour rester au contact du champion anglais avant le duel déjà épique de la dernière journée de Coupe d’Europe.


Clermont – Munster

Les Auvergnats doivent réitérer l’exploit cette fois-ci à domicile.

Aie aie aie cela risque de piquer dimanche sur les coups de 16h15. Dans le chaudron du Michelin, il va en falloir de la voix aux supporters auvergnats, parce que la marche est une nouvelle fois très haute. Après avoir réussi l’exploit de faire tomber le Munster à Thomond Park, il faut de nouveau battre les Irlandais samedi pour les éloigner au classement. Et c’est certainement ce qu’il y a de plus dur, reproduire un match d’une telle intensité. D’autant plus que les Saracens veillent aussi au grain à une longueur des Jaunards.


Glasgow - Toulouse

Les Toulousains pas à l’abri de tomber dans un traquenard à l’écossaise.

Toulouse peut aborder sereinement ce déplacement à Glasgow. Solidement installé à la première place, les Toulousains ont là l’occasion de s’adjuger pour de bon la pôle position de la poule. Mais attention, après un match en demi-teinte à Ernest-Wallon, il va falloir sortir le gros match pour venir à bout des Glasgow Warriors sur leurs terres. C’est le contexte parfait pour tomber dans le piège écossais, un scénario idéal pour Glasgow qui en cas de victoire repasserait devant Toulouse.


London Wasps – Castres

Un déplacement très compliqué pour le CO face à des Anglais surmotivés.

Cette Coupe d’Europe est très dure pour les Castrais. Après le revers à domicile face aux London Wasps, il va falloir aller en découdre en terres anglaises sans aucun objectif comptable. Par contre, les Anglais sont toujours dans la course pour la qualification finale. Malgré l’élimination de la compétition, les Tarnais ne devront pas galvauder cette rencontre sous peine de prendre une terrible correction chez les voisins britanniques.


Bath - Montpellier

À l’image du CO, Montpellier est également à la rue sur la scène européenne.

Humiliés à domicile le week-end dernier, les Montpelliérains vont jouer le deuxième acte mais cette fois-ci à Bath. Inutile de souligner la difficulté d’un tel déplacement surtout que Bath conserve toujours un petit espoir de qualification. Pour Montpellier, c’est une certitude, la compétition s’arrêtera dans trois matchs. Alors après avoir confirmé son staff, les Héraultais se doivent de relever la tête pour sortir de cette série noire de six défaites consécutives. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.