vendredi 7 novembre 2014

L'édito du 7 novembre 2014


Ce week-end, la France du rugby aura les yeux tournés vers le premier test d'Automne du XV de France samedi face aux Fidji (18h). Un match ô combien important pour les Bleus et pour son public. Cependant, il n'y aura pas que le XV de France, plusieurs joutes du Top 14 et de Pro D2 vont également valoir le détour. Attention, ça va castagner !


Montpellier - Brive

Les Brivistes, bourreaux de Castres le week-end dernier, ne vont pas venir sans objectif à l’Altrad Stadium, ils veulent rester en dehors de la zone rouge et confirmer leur succès face au vice-champion de France. Sans parler de jouer le maintien, Montpellier n’arrive pas à trouver de régularité. Après leur défaite à La Rochelle, malgré une nette domination en conquête, les hommes du trio Galthié – Glas – Ledesma doivent gagner pour se relever.


Castres - Toulon 

Peu importe le camp où l’on se trouve, il va falloir être costaud pour s’imposer dans cette rencontre. Malgré une équipe remaniée avec quelques Espoirs, le leader toulonnais du Top 14 n’a pas à rougir de l’équipe qui débutera. Côté Castrais, il y a un besoin urgent de victoire pour remonter au classement. Et puis dans l’inconscient de chaque joueur, il y aura une petite pensée pour un soir de juin dernier où les Rouge et Noir avaient battu les Bleu et Blanc…


Bordeaux - Toulouse 


Attention, risque d’orgie de jeu ! Les Toulousains ont retrouvé leur rythme de croisière avec un cinquième succès consécutif à Lyon samedi dernier. La machine Novès est en route et ça peut faire mal. Mais les Bordelais ont largement de quoi rivaliser. Dans leur temple de Chaban-Delmas, les hommes de Raphaël Ibanez peuvent battre n’importe qui. Une chose est sûre, pour les deux clubs la victoire sera un moyen de se rapprocher grandement du trio de tête du Top 14.


Clermont - Stade Français

Un gros challenge attend les Parisiens au stade Marcel Michelin. Malgré l'absence de plusieurs internationaux, Clermont se doit de retrouver la victoire après une piètre copie rendue samedi dernier à Bayonne. Vainqueur de Bordeaux avec le bonus offensif, le Stade Français veut tenter sa chance en dehors de ses terres pour prouver sa bonne forme et rester dans le sillage des deux premiers clubs du Top 14.


Grenoble - Lyon

La douche froide, on pourrait résumer ainsi le week-end dernier pour les deux équipes. Toutes les deux lourdement battues respectivement par Toulon et Toulouse, elles veulent tout de suite réagir pour prouver que ce n'était qu'un faux pas et non une spirale négative. Dans un stade des Alpes chauffé à blanc, les Grenoblois vont sortir le bleu de chauffe pour rosser des Lyonnais ambitieux mais un peu faiblards à l'extérieur. 
 

Oyonnax - La Rochelle 

Les Oyomen vont-ils embrayer la marche avant pour de bon ? C'est clairement l'objectif de cette affiche à Charles Mathon. Mais attention, les Rochelais viennent également de faire tomber un gros du Top 14. Les hommes de Patrice Collazo ont donc eux aussi l'ambition de retrouver un peu de sérénité en s'éloignant pour de vrai de cette zone rouge qui fait peur à tout le monde. Un duel à couteaux tirés entre deux concurrents directs au maintien.



Racing Metro 92 - Bayonne 

Tout peut arriver dans ce duel en Ciel et Blanc ! Les Bayonnais surfent sur une vague positive après leur victoire face à l'ancien leader clermontois. L'alliance de leurs fougueux et jeunes arrières avec la puissance et l'expérience de leurs avants fait des ravages. Alors pourquoi pas gagner à Colombes ? Méfiance ! Les Racingmen n'ont pas dit leur dernier mot après le revers à la maison face à Oyonnax. Et même s'ils sont amputés de plusieurs internationaux, les Franciliens ne vont pas lâcher le morceau pour redorer leur blason émoussé le week-end dernier par ce non-match.


Pau - Biarritz


Avant de parler de jeu, il faudra une grosse dose de courage au Biarritz Olympique. Vainqueurs in extremis de l’USAP à Aguiléra le week-end dernier, les Biarrots sont à un tournant de leur saison, à condition de confirmer cette bonne passe. Le duel s’annonce très hard pour eux car les Palois ont subit leur première défaite la semaine dernière et ils vont vouloir manger du basque. Après tout, quoi de mieux pour le leader de Pro D2 que de s’offrir le scalp d’un club relégué de Top 14 en guise de consolation ?

Narbonne - Colomiers
 

Les Narbonnais ont joué les trouble-fêtes la semaine dernière à Montauban en s’imposant d’un petit point. Un succès qui a permis au groupe de relever la tête mais la zone rouge reste proche. Une victoire permettrait de s’en éloigner encore plus. Pour Colomiers, la course à la qualification continue. Après la victoire face à Massy, c’est un autre client qui se présente face aux coéquipiers de David Skrela. Une victoire au Parc des Sports et de l’Amitié et les Columérins pourront clairement commencer à rêver à une éventuelle place de barragiste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.