jeudi 27 novembre 2014

Le Top 14 reprend ses droits !


(Photo : Allianz Riviera)



Fin de la trêve internationale, le Top 14 est de retour ce week-end avec des affiches très alléchantes. La Pro D2 bat aussi son plein avec de nombreux duels en haut de tableau.



Toulon – Clermont

Sans aucun doute le match au sommet de cette douzième journée de Top 14.


La place de leader du championnat est en jeu. Et les Toulonnais n’ont pas fait les choses à moitié avec une semaine de préparation à huit clos et une délocalisation de la rencontre à l’Allianz Riviera de Nice. Les Clermontois eux sont restés silencieux cette semaine. Seul, Franck Azéma a déclaré que c’était l’affiche parfaite avant d’aller défier le Munster en terres irlandaises la semaine prochaine. Une chose est sûre, les deux collectifs ne galvauderont en aucun cas ce rendez-vous.


Toulouse - Grenoble

Deux collectifs qui visent le trio de tête du championnat.


Un seul petit point sépare Grenoble de Toulouse au classement. Sauf que les Toulousains restent sur des prestations de haute volée avec cette ambition toujours collée à la peau des Rouge et Noir de remporter le titre. Grenoble a annoncé par l’intermédiaire de son entraîneur, Fabrice Landreau, la deuxième phase de son projet de jeu jusqu’à là très offensif. Cette fois une alternance avec du jeu au pied de contest et de pression sera davantage proposée. De là à mettre en doute la redoutable machine toulousaine ? Réponse samedi.


Castres - Racing Metro 92

L'écart entre les deux est grand malgré cela la rencontre est des plus ouvertes.


Le Castres Olympiques est-il de retour ? Le succès face au champion en titre toulonnais lors de la onzième journée pourrait en attester. Cependant, le CO est toujours relégable. Et samedi, c'est le Racing Metro 92 qui débarque à Pierre Antoine. Des Franciliens qui en cas de victoire peuvent s'adjuger la deuxième place du Top 14 mais encore faut-il qu'ils soient dans un bon jour. Tous les scénarios sont donc possibles sur cette affiche.


Lyon - Montpellier

Le dernier contre le club en crise, un match à couteaux tirés en prévision.


Les Montpelliérains vont être épiés samedi face au LOU. Après le revers ô combien amer à domicile face à Brive, le club est tombé dans une spirale négative soldée par la démission de l'entraîneur des avants, Mario Ledesma. De la frustration, Lyon en a également à revendre après la défaite à cinq minutes de la sirène à Grenoble lors de la onzième journée. Il n'y aura pas deux poids, deux mesures dans cette rencontre, le vainqueur retrouvera son capital confiance, le vaincu continuera sa chute en avant.


Stade Français - Brive

Une rencontre difficile à appréhender tant les deux clubs sont imprévisibles.


Les Brivistes sont les rois pour troubler la fête. Dernier fait en date, la crucifixion des Montpelliérains à l’Altrad Stadium lors de la onzième journée. Côté parisien, leur dernière rencontre s’est soldée par une déculottée en Auvergne. Sauf que là, il s’agit clairement de défendre ses arrières face au retour des cadors sur le podium de Top 14. Brive n’a rien à perdre, la zone rouge est encore loin, mais une victoire récompenserait les efforts de ses joueurs.


Albi - Mont de Marsan

Un test pour savoir qui endossera le costume du dauphin de Pro D2.


Quatre points séparent les deux clubs au classement. Albi est pour l'instant devant mais Mont de Marsan veille au grain. Il ne faut pas oublier que les Montois ont été les premiers à faire tomber la Section Paloise cette saison. Mais les Albigeois restent sur quatre victoires consécutives dont une périlleuse à Aurillac. Albi n'a perdu qu'une fois à domicile, Mont de Marsan n'a grappillé quatre points qu'une fois à l'extérieur. Que le meilleur gagne.


Perpignan - Aurillac

Autre duel du haut de tableau pour s'installer pour de bon en barragiste.

30 points partout, sauf que l'USAP est cinquième, Aurillac sixième. Après une belle performance à Pau la semaine dernière, les Catalans auront à coeur de s'imposer à Aimé Giral. Toujours une histoire de fierté. Mais les Aurillacois voient là une chance de sortir de leur tanière et de se rapprocher sérieusement du trio de tête. C'est clairement un duel de clubs ambitieux, une nouvelle fois, le plus guerrier et réaliste vaincra.


Narbonne - Biarritz

Duel des extrêmes, l’un vise la tête du classement, l’autre lutte pour éviter la rélégation.


Les Biarrots ont bien redressé la barre et voilà qu’ils se présentent aux portes du podium de Pro D2. Une victoire bonifiée et ils pourraient carrément ravir la place de dauphin à Albi. Mais avant cela, il va falloir aller gagner chez des Narbonnais voraces, prêt à tout sacrifier pour s’imposer et continuer d’éviter cette zone rouge du championnat. Un match tout simplement crucial pour les deux clubs qui restent tout deux sur une victoire à domicile lors de la précédente journée. 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.